Arianna

Représentations

Vendredi 18 février à 20h

Informations

  • TARIFS :
    Cat.1 & 2
    normal 21€ | massicois 16€
    Cat. 3
    normal 16€ | massicois 12€
  • DURÉE :
    55 minutes sans entracte
Réserver en ligne

Partager


Arianna

Vendredi 18 février à 20h


DE MILAN OTAL, ISMAËL TIFOUCHE NIETO, JOANA SCHWEIZER, VINCENT TROLLET


Pièce musicale contemporaine

En 1608, Monteverdi compose le deuxième opéra de l’histoire, L’Arianna qui disparaîtra dans un incendie.
Seul subsiste un vestige musical, le Lamento d’Arianna, appel déchirant de l’héroïne à Thésée qui vient de l’abandonner sur une île déserte. Comment retrouver le fil de l’histoire et les événements qui la ponctuent ? Comment témoigner des états que traverse Ariane ? Parvient-elle, sur cette île mythique, à surmonter l’abandon absolu ?
À partir de cette oeuvre énigmatique, l’auteur Milan Otal, le metteur en scène Ismaël Tifouche Nieto, la chorégraphe et interprète Joana Schweizer et le compositeur Vincent Trollet déploient une enquête sensible et vertigineuse, et conçoivent un spectacle musical qui questionne autant le sens de l’acte de création que notre rapport au passé, au vertige, à l’isolement.
Ariane est envoyée en orbite et son chant côtoie pour la première fois le témoignage de Valentina Terechkova, première femme à s’être rendue dans l’espace et unique femme à avoir été confrontée seule au vide spatial.

Le mot du compositeur
« Arianna est un spectacle de théâtre musical qui condense deux témoignages :  le récit de la disparition de l'opéra homonyme de Claudio Monteverdi et celui de la cosmonaute russe Valentina Terchkova, première femme à s'être rendue dans l'espace et avoir affronter ce vide. De ces deux fragments, il s'est imposé la nécessité du surgissement de la musique par une recherche d'immersion à travers des voix-off, des morceaux de musique populaire et traditionnelle et des pièces électroacoustiques spatialisées. À la fin, c'est de nouveau la musique de Monteverdi qui surgit, avec son lamento qui s'impose sous la forme d'un réarrangement composé pour guitare, contrebasse, violon et chant. Il renverse le désespoir du madrigal original de Claudio Monteverdi en offrant une issue à la dimension tragique du destin d'Ariane et de Valentina. »
Vincent Trollet


Vidéo







Production La Pop
Coproductions Opéra de Massy, La scène de recherche de l’ENS Paris-Saclay
Avec le soutien d’Arcadi Île-de-France, de la Diagonale Paris-Saclay, de l’Université Paris-Saclay, de l’Institut d’Astrophysique Spatiale, du Fonds de création lyrique FLC, de la Scène nationale de Saint-Quentin en Yvelines, de La Folie Numérique et de la vie brève – Théâtre de l’Aquarium
Remerciements à Nanterre-Amandiers, centre dramatique national et au Studio – Théâtre de Stains
Arianna a bénéficié de la mise à disposition de studio au CND Centre national de la danse
Photo : © Marikel Lahana



Distribution

LIBREMENT INSPIRÉ DE L’OPÉRA PERDU DE
Monteverdi
Conception, texte Milan Otal
Mise en scène Ismaël Tifouche Nieto
Écriture chorégraphique Joana Schweizer
Composition Vincent Trollet
Scénographie Gala Ognibene

Régie générale Nina Herbuté-Lafont
Création lumières Bartolo Filippone
Création vidéo David Coignard
Création et régie son Aurélien Arnaud
Costumes Cléo Paquette
Réalisateur en informatique musicale Victor Huguenin
Régie plateau Nicolas De Castro
Assistante à la mise en scène Marina Buyse

Avec
Joana Schweizer, chant, danse,
Noé Mercier, jeu,
Hélène Maréchaux, violon,
Charlotte Testu, contrebasse,
Omar J. Nicho, guitare

Collaboration scientifique Frédéric Baudin,
astronome à l’Institut d’Astrophysique Spatiale (CNRS / Université Paris-Saclay)